Accueil > Francochiliens 2010 > Nouvelles > Cannes : le cinéma chilien sur La Croisette

Cannes : le cinéma chilien sur La Croisette

Deux films en sélection - “Huacho”, de Alejandro Fernández Almendras, et “Navidad”, de Sebastián Lelio- et une délégation de l’industrie et des institutions publiques en charge du cinéma : le Chili peaufine sa troisième participation officielle dans la grande fête du cinéma.


Pour les représentants de Prochile , l’organisme public chargé de promouvoir les exportations chiliennes, la cause est entendue : la cinéma peut et doit faire aussi du "panier" de produits que le Chili est en mesure de proposer sur le marché mondial. Sur le plan purement cinématographique, le pays cherche à sortir de sa condition plutôt modeste en termes de production et de présence des films chiliens à l’étranger.

Que deux films chiliens aient été sélectionnés dans le cadre des manifestations officielles du Festival de Cannes constitue donc un véritable exploit.

JPEG - 24.9 ko
Huacho, d’Alejandro Fernández

Il s’agit de Huacho (Bâtard), d’Alejandro Fernández et de Navidad , de Sebastian Lelio, dont le précédent film, La Sagrada Familia, a connu en France un véritable succès d’estime. Le premier est en compétition dans le cadre de la Semaine de la Critique et le deuxième fait partie de la Quinzaine des Réalisateurs.

À ces deux longmétrages il faut ajouter Aquel lugar llamado Cine Plaza (Cet endroit appelé Cine Plaza), un court-métrage de Ricardo Núñez projeté dans le cadre du Short Film Corner et la sélection du jeune cinéaste Esteban Larrain pour la prochaine Résidence de la Cine Fondation du Festival.

JPEG - 17.5 ko
Navidad, de Sebastián Lelio

Un savoir faire, des locations, un stand...

Au-delà de l’accompagnement de la production national et de la recherche de nouvelles débouchées pour son cinéma, le Chili - dont la présence est assurée par Pro Chile, la (Direction des Affaires Culturelles du Ministère des Affaires Étrangères (DIRAC) et le ministère de la culture chilien- se propose de mettre une nouvelle fois en valeur le potentiel de son industrie pour signer des accords de co-production internationale mettant en valeur aussi bien le savoir faire des techniciens chiliens que les imposantes locations qu’offrent la richesse et la diversité de la géographie chilienne. C’est pourquoi pour la troisème année consécutive le cinéma chilien sera présent avec un Stand au Marché du Film de Cannes réputé le "plus grand marché du cinéma au monde".

- Liens Utiles :

- Une vidéo sur le tournage du dernier James Bond (Quantum of Solace) au Chili

Quantum of Solace Set Visit


Vos commentaires

Dans la même rubrique