Accueil > Francochiliens 2010 > Nouvelles > Ciao "Tencha"

Ciao "Tencha"

Hortensia Bussi, la veuve de Salvador Allende, vient de mourir à Santiago à l’âge de 94 ans. A Paris, Bernard Kouchner salue sa "dignité exemplaire" de "Doña Tencha". Un livre de condoléances est ouvert à l’ambassade du Chili jusqu’au 26 juin.

Les Chiliens la connaissaient surtout sous le nom familier de "La Tencha", le diminutif qu’ils donnent souvent aux Hortensia. "Elle est plus belle que la fleur" disait d’elle Salvador Allende.


" La compañera Tencha y el compañero presidente ". C’est dans ces termes que le commun des Chiliens parlaient du couple présidentiel du temps de l’Unité Populaire. Une formule qui résume bien le sentiment de proximité qu’ils avaient réussi à provoquer même chez leurs pires ennemis.

Après le coup d’état, le cœur brisé par la mort de celui qu’elle avait épousé en 1940, la Tencha s’est consacrée corps et âme à dénoncer les crimes de la dictature et à soutenir ce qu’elle aimait appeler la "résistance".

La nouvelle de sa mort a provoqué une grande tristesse aussi bien au Chili qu’à l’étranger. En France, même le gouvernement de Nicolas Sarkozy a salué, par l’intermédiaire du ministre des Affaires Etrangères, Bernard Kouchner, la dignité exemplaire (de) la veuve de Salvador Allende (...) devenue une des consciences de son pays depuis le retour du Chili dans la communauté des nations démocratiques..

Dans la vidéo ci-dessous [1], un extrait d’une interview réalisée pendant son exil à Mexico. Avec une grande serenité, La Tencha évoquait alors le fait que Salvador Allende n’était pas de ces gouvernants qui, victimes d’un coup d’état, se laissent humilier par les putschistes.

Les hommages au Chili

Une video avec les propos de la présidente Michelle Bachelet et de scènes de la veillée funèbre en présence de la famille, des anciens présidents Aylwin et Lagos et de responsables des partis de la Concertation pour la Democratie.


P.-S.

- Des associations francochiliennes organisent lundi 22 juin à 19h00 un hommage à La Tencha à la Mairie du XIX arrondissement à Paris.

Notes

[1Extrait du documentaire "Más fuerte que el fuego" que vous pouvez voir ici.

Vos commentaires

Dans la même rubrique