Accueil > Revue de Presse > Les causes profondes de la tragédie de Valparaiso

Les causes profondes de la tragédie de Valparaiso

"Le malheur qui frappe Valparaiso n’est pas le produit d’une fatalité historique, ni géographique. C’est le résultat d’une structure sociale profondément polarisée".


Dans un article sur les causes de l’incendie de Valparaiso, l’historien chilien Sergio Grez postule que « les origines de cette catastrophe sont de nature structurelle et résident dans la politique néolibérale et ses conséquences néfastes en termes d’inégalité, de manque de services publics, d’urbanisation « sauvage », etc. »

Grez rappelle par ailleurs que Valparaiso est une des villes les plus pauvres du pays, avec un taux de pauvreté de 22,6% et des niveaux de scolarité très bas. De plus, 71% des travailleurs de cette ville n’ont aucun contrat de travail.


En savoir plus : Blogs Mediapart

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Dans la même rubrique